R0kUb0

Rokubo... Une école d'exorcistes ou Personne ne peut en sortir!.. Lorsqu'on y est inscrit, c'est pour la vie!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seconde Chance (toujours pas moi qui l'es écrit!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kitsune Fox

avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Localisation : j'te l'dirai pas *fait une grimace*
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Seconde Chance (toujours pas moi qui l'es écrit!)   Sam 8 Sep - 3:29

Je croi que c'est du SasuNaru ^^; hum... tentot je vai surment mettre d'autre couple :X je verrai! Je vai petaitre mettre des couple de FMA aussi =3

Chapitre 1

Aujourd’hui, était une matinée calme à Konoha ce qui était devenu extraordinaire depuis qu’un certain ninja blond avait quitté l’académie…

Tsunade s’emmerdait, comme toujours parce qu’elle avait rien a faire sauf de la paperasse et se manque d’agitation la mettait dans une humeur massacrante… en plus, elle venait de finir sa derniére bouteille de saké.

Mais comme toujours, ce calme n’a pas duré longtemps…

Une furie rose entra brusquement dans son bureau, brisant ce calme inhabituel.

- Non mais ça ne va pas d’entrer comme ça sans fra… Tsunade se tu en apercevant le visage baigné de larmes de son élève.

-Ho… Hokage-sama… c’est… c’est Naruto… il… il est parti… renifla pitoyablement Sakura en tendant un morceau de papier chiffonné.

Tsunade prit la lettre et la lut…

Salut !!!

Alors d’abord j’ai mis quelque chose pour tout le monde (enfin je croit) mais si vous voulez pas le lire c’est pas grave :

Kiba, Shikamaru, Hinata, Shôji :

Je me suis bien éclaté lorsque on était ensemble même si on ne se voyait pas souvent. Je vous considérais comme ce qu’on peut appelé des amis et je pense que vous serez des grands ninja et que vous irez loin dans la vie.

Bye, les mecs.

Hero-senin :

Je vous remercie de m’avoir pris comme disciple même si c’était pour protéger Kyubi de l’Akatsuki. Et n’allez plus espionner les filles dans les bains publics, C’EST MALSAIN.

Tschuss

Neji :

Je suis désolé mais je ne pourrais pas tenir la promesse que je t’ai fait de te libérer de l’emprise du sceau des Hyuga.

Gomen nasai

Kakashi :

Merci d’avoir bien voulu prendre le réceptacle de Kyubi comme élève malgré le faite qu’il ait tué votre sensei, vous êtes un ninja de géni mais… même a vous il y a certaines choses qui vous échappent.

Aligato

Sakura :

Tu sais en faite, je ne t’ai jamais vraiment aimé mais je crois que je te considérais comme une grande sœur, une famille ???

Think-you Onee-chan.

Hokage-sama :

Je suis désolé pour tout les dégâts et les ennuis que j’ai causés mais ne vous inquiétez pas je n’en ferai plus, là où je vais.

Au revoir.

Iruka-sensei :

Je vous remercie de tout ce que vous avez fait pour moi mais je pense que vos efforts n’ont servi a rien parce je me suis toujours sentis plus ou moins seul. Mais je sais bien que au fond vous m’en voulez pour la mort de vos parents.

Désolé.

Ha ! Hokage-sama, ce soir, vous aurez une bonne nouvelle à apprendre au village :

Kyubi est mort.

Soyez heureux.

Adieu.

Naruto Usumaki réceptacle de Kyubi

Plus Tsunade avançait dans la lecture de la lettre, plus son visage devenait livide et lorsqu’elle atteignit la parti qui lui était adressée, elle en tomba des nus : c’était la première fois que Naruto l’appelait par son titre et c’était pour lui dire adieu.

- « K’so ! Sakura appelle moi Kiba, Shikamaru et Neji. Dis leur de se préparer à partir dans la demi-heure pour une mission, toi aussi, c’est une mission de secours.

Sakura hocha la tête et sortie du bureau. Tsunade restée seule, commença a s’énervée contre Naruto avec les larmes aux yeux.

-« T’ain Naruto, s’il t’arrive quoi que soit, j’irai te chercher jusqu’en enfer rien que pour avoir le plaisir de te tuer…

Une dizaine de minutes plus tard, les trois jeunes ninjas arrivèrent dans le bureau de l’Hokage. Les trois ados ne surent que dire en voyant le teint blême de Tsunade.

Ce fut Sakura, qui arriva quelques minutes après les autres, qui rompit le silence inquisiteur.

-« Naruto est parti pour Sasuke…il veut qu’il revienne ici, a Konoha, expliqua Sakura les larme aux yeux.

-« Mais quel abruti, dirent Kiba, Shikamaru et Neji dans une union parfaite

-« Il a aussi laissé une lettre pour nous tous, reprit Sakura en tendant un bout de papier froissé et mouillé par de nombreuse larmes. (Made in Sakura)

Shikamaru prit la lettre et la lut à haute voix. Quand il acheva sa lecture la lettre lui tomba des mains pour être intercepté par Neji, qui la relue pour être sur de ce qui venait d’entendre.

Les trois ados étaient maintenant aussi pâles que Tsunade alors que Sakura venait encore de fondre en larme.

Tous attendaient les ordres.

Tsunade qui avait observé la scène en silence, pris la parole et exposa son plan :

-« Notre objectif principal est de ramener Naruto vivant à konoha, vous serez peut-être amener à vous battre. Je vous accompagne, au cas où la situation dégénère trop…

Quatre silhouettes se tenaient aux portes de konoha. Le départ de quatre des meilleures recrue ainsi que celui de l’Hokage entraîné un silence de mort dans Konoha…

Chapitre 2

Cela faisait deux heures que le groupe de recherche était parti de Konoha, et depuis aucune parole n’avait été prononcée.

Un silence de mort régnait alors qu’ils sautaient d’arbre en arbre.

Tsunade se maudissaient intérieurement pour la mille et unième fois.

Le groupe vira à droite, suivant les meneurs : Kiba et Akamaru.

Derrière lui se tenait Neji, Shikamaru, Sakura puis enfin Tsunade.

Le flair d’Akamaru, pourtant développé, ne parvenait qu’à saisir quelque éparse odeur de Naruto.

Preuve que le fugitif avait calculé son coup.

L’Hokage brisa le silence et ordonna une pause afin de récupérer le chacra utilisé lors du déplacement.

-Mais Hokage-sama…, commença Sakura

Tsunade l’interrompu

-Certes trouver Naruto le plus rapidement possible serai favorable, mais mener un combat avec la moitié de son chacra, cela peur être mortel, conclue Gondaim.

Sakura baissa la tête et acquiesça de la tête.

Les quatre ninjas se dispersement sans ajouter un mot.


--------------------------------------------------------------------------------
Le groupe repartit dans le même silence, et continuèrent leurs routes en se déplaçant sur les arbres.

Le ciel se chargea de gros nuage noir signe d’un orage.

Le groupe arriva sur une clairière remarqué un peu plus tôt grâce au flaire d’Akamaru.

La clairière, ou plutôt ce qu’il en restait. Car le sol était défoncé par de nombreux cratère et les seuls endroits où le sol était restaient intacts, l’herbe y était brûlée.

Un combat s’y était déroulé.

-Si ont pouvais trouver un indice avant que la pluie ne les efface, se fit remarquer intérieurement l’Hokage, S’il pleut le flair d’Akamaru sera inutile et le byakugan sera réduit.

Un hurlement sortit Gondaim de ses pensées.

Le hurlement provenait de Sakura, cette dernière sortit de la forêt précipitamment.

Son visage était devenu blafard, ses lèvres refusèrent d’obéir alors et elle pointa du doigt les buissons.

Les ninjas et l’Hokage s’y précipitèrent,

Pour y découvrir un cadavre.

-Orochimaru, souffla Tsunade.

Le cadavre reposé sur le dos.

Son visage exprimait la douleur.

Pas la douleur, il exprimait l’agonie.

Une agonie lente.

Le reste de corps semblait intact, excepté le ventre, qu’il n’avait plus d’ailleurs.

Orochimaru avait été éventré vivant. Son agresseur en avait sûrement tiré un plaisir sadique et animal.

Ce n’est pas une arme qui a éventré le senin, mais des griffes.

-Des griffes mais aucun animal n’aurait pu éventré quelqu’un avec autan de précision, seul des démon sont capable de ce genre d’atrocité…pensa silencieusement Gondaim

Tsunade envoya les trois ninjas chercher d’autre indices.

Restée seule, elle s’attarda un peu plus sur le cadavre.

La personne qui l’a éventré chercher quelque chose. Un quelque chose, une fois trouvé a été arraché à pleine dents, à la victime consciente.

Tsunade retient de justesse un cri d’horreur.

Elle avait connu la guerre et tout ce qui s’en rapporte, même appris la torture.

Mais ce n’était pas une torture qu’un humain appliquerait.

-Un humain ne procéderai pas comme cela, mais un démon…renard, conclu t’elle toujours en pensant.

-Hokage-sama ? Appela l’héritier du byakugan

Elle ne répondit pas

-C’est bien l’œuvre de Kyubi ? demanda Neji

-Oui, j’en ai bien peur, répondit l’Hokage, mais je ne…

Elle fut interrompue.

Un hurlement retenti, il était presque inhumain, triste et déchirant.

Puis il eut un craquement sonore dans le ciel et la pluie commença à tomber.

Et le calme revient.

-NEJI, hurla Gondaim

Ce dernier utilisa sa vision pour localiser le propriétaire.

-Les falaises ! répondit Neji.

Le groupe se rassembla et entama l’ascension des falaises rendues friable et lisse par la pluie.

Mais ils ne ralentirent pas la cadence.

Mais ils arrivèrent trop tard.


--------------------------------------------------------------------------------
-Naruto, Pourquoi a tu fais ça!POURQUOI !!
Le cri provenait d’un adolescent aux cheveux noirs.

Son visage dégageait, habituellement une aura se supériorité.

Les larmes coulaient abondamment sur ses joues.

Le rendant vulnérable.

Il serrait contre sa poitrine le frêle corps d’un ange blond aux yeux d’un bleu intense.

-Pourquoi, souffla t’il

L’ange sourit malgré le froid qui l’envahissait.

Sa peau si blanche ne dégageait plus sa chaleur d’autrefois.

-Sasuke, tu était mon seul…ami.

Il toussa, et un liquide carmin coulait sur ses lèvres.

-S’il te plait, vie…vie pour moi…

Ce fut son dernier souffle.

Ses yeux se clorent à jamais.

Sasuke poussa un hurlement de rage mêlé à sa tristesse.

Et il tomba dans l’inconscience,

Frôlant la mort.

Chapitre 3

« Je n’ai plus froid. Et mes blessures ne me font plus souffrir. Je flotte dans les ténèbres.

Suis-je encore moi ? »

-...Tu n’es pas mort...

« On me parle, mais je n’arrive pas à l’entendre. Je veux lui répondre, mais je ne peux parler. »

-...Tu en as le droit...

« Quel est mon droit ? Pourquoi suis-je isolé de toi ? Pourquoi je ne me rappelle pas de ce que tu dis ? »

-...Sois le...

« Etre quoi ? Je ne te comprends pas ! »

-...Adieu...

« Pourquoi tu m’abandonne. Ne part pas, reste s’il te plait, la solitude me fait peur.

Quelque chose se déchire en moi, cela fait si mal. Pourquoi ? Répond- moi ! »

« L’univers dans lequel je flottais vient de disparaître. Le froid se réinstalle en moi, mais une onde le repousse pour moi ».

« J’ai mal, je voudrai continuer à flotter.

Je sais qu’il faut que je le fasse, mais si je le fais je te perds. »

« Toi et moi ne feront qu’un.

J’ouvre les yeux… »


--------------------------------------------------------------------------------
-Hokage ? L’intéressée tourna la tête vers son interlocuteur.
L’Uchiwa se tenait face à son bureau.

Tsunade savait d’avance ce que Sasuke venait lui demander.

Lassée d’entre sa question éternel, elle pris les devant.

-Sasuke voila bientôt deux mois que tous les jours tu viens me poser la même question, dit l’Hokage.

-Et à chaque fois vous ne m’avez rein répondu, se défendit le beau brun.

-Justement, appuya Tsunade d’une voix qui se voulait came, descend de ton nuage et regarde la vérité en face, tu n’est plus un enfant, tu sais qu’il …

-NON ! Je refuse de le croire, cria Sasuke.

Cette fois Gondaim en eut assez, elle explosa de colère.

-CROIT TU QUE CELA ME FASSE PLAISIR DE TIRER CETTE CONCLUSION, MET TOI CA BIEN DANS LE CRANE TU N EST PAS LE SEULE A SOUFFRIR DE SA DISPARITION !!!

L’Uchiwa ne rajouta rien. Il se contenta de fusiller Tsunade du regard avant de prendre congé.

L’Hokage restait seule dans son bureau rumina ses noires pensées.

Sasuke n’avait qu’accentué sa peine, mais elle le comprenait.

Les bêtises d’un petit blond lui manquaient énormément.

Mais ce qui la mettait en colère, n'était rien d’autre que les villageois.

Le village avait acclamé le retour de l’équipe de secours.

Le retour de l’Uchiwa avait redoré le blason de Konoha, c’était tout ce qui les importait.

Aucun villageois n’avait remarqué la disparition de Naruto, enfin un seul.

Un certain marchand de Râmen qui avait pris l’Uzumaki en affection.

Ils préféraient un traître à un démon loyal.

Dans ses moments là, Tsunade se maudissait d’avoir accepté le poste d’Hokage.

Et combien de fois elle avait faillit baffer des gamin qui se battait avec les non d’Orochimaru et de Sasuke.


--------------------------------------------------------------------------------
Sasuke lui c’était renfermé encore plus sur lui-même.
Il se cloîtré dans sa chambre le jour, et sortait que très rarement pour éviter les deux pot de colle. La rose ne rattrapé pas la blonde.

La nuit, il allait s’entraîner dans des endroits isolés pour faire le moins de rencontre possible.

Les villageois l’acclamer sur son passage, comme un héros.

Le véritable héros lui, n’a pas était reconnu.

La vie avait repris sa banalité, seul quelques ninjas semblaient se soucier de Naruto.

A commencer par la timide Hinata, la seule qui ait crû au possible retour de Naruto.

Bref si Sasuke n’avait pas de pas de retenu, plus de la moitié des villageois auraient reçu un Katon en pleine tête.

Le blond lui manquait plus que jamais.

Deux mois qu’il avait disparu.

Il était mort dans ses bras,

Mais son corps avait disparu.

Un corps qui c'était volatilisé en moins de cinq minutes…


--------------------------------------------------------------------------------
Deux silhouettes se tenaient assise au bord d’une falaise, contemplant le couché de soleil qui inondé la roche de lumière rouge orangé.
-Kotori ?

Une jeune fille au long cheveux noir se tourna vers sons interlocuteur.

La seconde silhouette qui l’avait interrogée regardait le vide, le visage sans expression particulière.

-Oui ? répondit t’elle doucement.

-Tu ne m’en voudras pas si je pars ?

Elle sourie en guise de réponse.

Son interlocuteur se détendit.

Le silence revient, le soleil disparu à l’horizon.

-On rentre ? Proposa Kotori.

Cette nuit elle ne trouva pas le sommeille.

Elle se leva de son lit sans un bruit pour ne pas réveiller l’ombre qui dormait à ses côtés.

La jeune fille sortit dehors et admira les étoiles.

Son regard se laissa capturé par la lune. Une lune pleine et rougeoyante.

C’était la même lune lorsqu’ils se sont rencontrés.

Il y a quasiment deux mois, Kotori se remémora leurs rencontres.

Cette nuit aussi elle ne parvenait pas à s’endormir.

Cette même lune régnait dans le ciel en maîtresse.

Elle l’avait vu surgir de nulle part. Elle aurait cru voir un renard.

Mais c’est un adolescent de quinze ans qui se tenait devant elle.

Ses cheveux blonds était en bataille, et volait au vent.

Sa peau était si pâle.

Il la regarda, son regard était morne et sans vie.

Son œil droit était d’un bleu intense, alors que son œil gauche virait au violet avec des paillettes rouges.

Son visage très efféminé avait trois cicatrices sur la joue gauche.

Il était juste vêtu d’un pagne blanc, malgré la fraîcheur nocturne.

Quand elle lui demanda son nom, il le lui dit dans un souffle.

-C’est Naruto...

Un ton qui trahissait la perte de quelque chose de précieux :

Sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Fox

avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Localisation : j'te l'dirai pas *fait une grimace*
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Seconde Chance (toujours pas moi qui l'es écrit!)   Sam 8 Sep - 3:31

Chapitre 4

Kotori l’avait recueilli et grâce à sa continuelle bonne humeur elle lui avait rendu son sourire.

Et Malgré son amnésie, Naruto continuait son bonhomme de chemin sans se plaindre, ni courbait l’échine.

Quand la jeune fille lui avait demandé de quoi il se souvenait.

Le blond avait tracé au sol un symbole.

-Un ange aux cheveux noir avait le même symbole sur son front…lui répondit t’il.

L’adolescente se demandait s’il n’y avait pas un lien entre l’ange brun et le rêve que faisait Naruto chaque nuit.

Il pleurait tout en murmurant le même nom :

…Sasuke…

Kotori frissonna, il faut dire qu’en montagne les nuits sont plutôt fraîches.

Ses long cheveux ondulé au vent.

Contrairement au blond, Kotori avait de longs cheveux noirs et raides et ses yeux étaient verts d’eau. Ces couleurs se mariaient parfaitement avec sa peau mate.

Son visage était aussi fin que celui des poupées de porcelaines.

Elle décida de rentrer. Avec soulagement elle constata que son protégé dormait à poings fermés, comme les gamins.

Elle sourit comme le ferait une mère devant son enfant endormi, avant de se coucher à côtés du blond.

Le sommeil ne mis pas longtemps avant de l’envahir.

-Sasuke-kuun ?

L’adolescent aux cheveux noir fut tiré de sa rêverie.

-Sasuke-Kun ?

-Humf !

Répondit-il, énervé plus que jamais.

Il ouvrit sa porte et sortit, en évitant les tentacules d’une pieuvre rose.

-Tu veux quoi Sakura ? demanda le brun sur un ton dur

La fleur de ne laissa pas démonter et attrapa le bras de son grand amour,

-L’Hokage veux te voir ! répondit t’elle.

Sasuke dégagea brutalement son bras des tentacules rose.

-Merci Sakura, je sais où est le bureau de l’hokage, pas besoin de m’accompagner. Lança l’Uchiwa sans prendre la peine de se retourner.

Pour une fois qu’il n’allait faire chié la blonde à forte poitrine,

C’est elle qui venait l’emmerder.

Sakura resta sur place, la bouche grande ouverte.

Elle ne comprenait pas pourquoi il avait tant changé.

Naruto était son ennemis, il ne pouvait pas se supporter tous les deux, alors pourquoi il n’était plus comme avant ?

-Hum !

Cette phrase longue est constructive marqua la présence de Sasuke.

Tsunade se retourna, un air sérieux. Pouvait se lire sur son visage à travers les montagnes de papiers officiels accumulés, sur son bureau.

-Uchiwa Sasuke, tu n’ignores pas que dans une semaine c’est le festival de Konoha.

Pas de réponse.

- Lors du festival, une livraison devrait arriver…

Toujours aucune réponse.

-Je veux que tu réceptionnes le colis à ma place…

Rien de rien.

-Et j’attend de toi, que tu guide le livreur jusqu’ à mon bureau…

Une mouche vole.

-Le livreur t’attendra à l’entrée de Konoha.

La seule réponse obtenue fut le claquement de la porte du bureau de l’Hokage.

L’Uchiwa était parti.

Tsunade éclata de rire, un rire qui ne promettait rien de bon.

Shizune entra à son tour et fut surprise par le rire de son maître.

Hier encore elle faisait une dépression à cause de la disparition de Naruto.

Maintenant elle en est à sa quatrième bouteille de saké, à dix heures de matin.

Tsunade devant le regard que son disciple lui lançait, elle lui tendit une lettre reçue le matin même.

Une lettre de son fournisseur préféré de saké, Kotori Anashi.

C’était le meilleur saké que l’on puisse produire.

Et la jeune fille descendait tous les ans à Konoha,

Certaine de pouvoir trouvée une acheteuse.

Shizune ne pus s’empêché de lancer son air contrarié.

Cette dernière s’empara des bouteilles de saké et somma l’hokage de terminer la tonne de paperasse accumulée depuis deux mois.

La blonde qui n’écoutait rien, repris ses bouteilles de saké et ratifia sa paperasse.

Mais dans sa tête elle mettait au point, un plan démoniaque.

Enfin cet Uchiwa de malheur allait montrer sa vraie nature au grand jour.

Elle ricana intérieurement.

Chapitre 5

Le soleil à peine levé, faisant rosir les roches des montagnes.

Une jeune fille vêtue d’un kimono noir et rouge, chargeait sur un chariot de bois, des jarres en terre cuite.

Aidée par un adolescent au cheveux blond, qui lui arrivaient a la moitié du dos.

Ce dernier était aussi vêtu d’un habit traditionnel masculin, d’un bleu turquoise.

La livraison était prévue pour une semaine, mais il fallait cinq à six jours de marche pour rejoindre la ville.

-Kotori ?

L’adolescente n’entendit pas l’appel trop occupé à compter les bouteilles en terre cuite.

Il y en avait cent vingt et une.

-Seurette !

-Pardon, tu voulais Naruto ?

Dit elle en souriant.

-Où va-t-on livrer le saké ? demanda le blond.

- C’est un village ninja, Konoha la personne qui a commandée ma marchandise est l’Hokage du village.

La bouteille de saké que tenait Naruto lui échappa des mains.

Un bruit de casse se fut entendre.

Chaque mots prononcés par Kotori eurent l’effet d’une flèche qui se planta dans son cœur.

Un spamme lui parcourut le tout le corps.

Il avait déjà entendu ces mots, mais où.

Le noir se fit autour de lui, avant de s’écrouler par terre.

« Je deviendrai Hokage afin que tous les villageois de Konoha reconnaissent ma puissance. »

Naruto se réveilla en nage.

Un poids s’effondra sur lui, il sentit quelque chose d’humide dans son coup.

-J’ai eu …si peur ! Chuchota Kotori en pleurant.

-Sa va mieux maintenant, je te le promet. Dit calmement le blond.

La jeune fille se redressa, sécha rapidement ses larmes et lui offrit son plus beau sourire.

-Alors il nous reste plus que cent vingt bouteille, plaisanta Kotori

La crise n’avait durée qu’une heures, Naruto savait que son amie avait du paniquer.

Cela faisait que deux mois qu’il était ensemble ils se considéraient comme frère et sœur.

Au plus profond de lui, il savait que c’était sa seul famille.

Ils partirent vers neufs heure au soleil, profitant ainsi de la fraîcheur.

Le blondinet se proposa pour tire la charrette.

Ce qu’accepta la jeune fille avec plaisir.

Elle était contente que son protégé décide de retourner vivre avec les humains,

Même si elle était triste de se séparer du petit blond.

Un tambour retentis trois fois, dans la nuit.

La fête pouvait commençais.

Les rue de Konoha grouillait de monde, tous le monde riait au éclat et l’alcool coulait à flot.

De nombreux gamins couraient partout, le regard remplis d’émerveillement.

Sasuke avait lui aussi revêtu un kimono, couleur bleu nuit.

Il n’avait pas envie de faire la fête, surtout qu’elle durait trois jours.

Il se dirigea vers les portes de la villes.

La première personne qu’il rencontra fut Hinata, elle aussi vêtu d’un kimono blanc.

Ils n’échangèrent qu’un seul regard, mais ils se comprirent tout de suite.

La fête sans Naruto n’était plus une fête.

Et chacun reparti de son côté.

Quand Kotori et Naruto franchir les portes de Konoha, ils furent émerveillés par l’ambiance.

Naruto connaissait le village sans le connaître.

Cela lui faisait une impression de déjà vu, mais quand.

-On devrait venir nous chercher, commenta Kotori,

Quand une voix l’appela.

Le garde de la porte lui faisait de grand signe de main.

La jeune fille le salua respectueusement, en s’inclinant.

-Il m’a vue toute petite, je devais avoir trois ou quatre ans. C’était mon frère qui livrait le saké. Grand frère c’est toujours occupé de moi quand nos parents sont morts suite à la colère d’un démon renard.

La jeune fille souriait en racontant son histoire.

-J’ai repris la fabrique de saké à douze ans, imagine la tête des gardes en voyant une gamine livrer du saké.

Naruto savait que son Grand frère était mort d’un maladie, son amie n’a jamais parlée de ses parents jusqu’à maintenant.

-Quel âge as-tu, demanda subitement le blond.

Elle ria d’un rire cristallin, avant de répondre ;

-J’ai bientôt dix-huit ans.

-Quoi ? Je te donnais mon âge !

Ils furent interrompus par un « humf ».

Et retournèrent parfaitement synchro vers la voix.

C’était un adolescent de l’âge se Naruto.

Il avait des cheveux noir, un visage efféminé.

Sasuke les regarda avec une expression indéchiffrable.

Son regard se croisa avec celui de l’adolescent.

« Le bleu et le violet rencontrèrent les ténèbres.

Le blond pour illuminer les mèches noirs.

L’innocence pour purifier le péché.

-Vie pour moi ! »

Le silence fut brisé par un seul mot.

-Sasuke…

A suivre...


Je vous donne la suite quand je vai l'avoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seconde Chance (toujours pas moi qui l'es écrit!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» Image par seconde sur une video "Stop Animation Catch"
» Seconde vague - Guerriers du Chaos - V7
» le mensonge est toujours puni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R0kUb0 :: Hors jeu :: Flood!!!!!-
Sauter vers: